Livraison Gratuite dès 25€

Annemiek van Vleuten fait autorité sur Ceratizit Challenge avec la victoire de l’étape 2


Annemiek van Vleuten (Movistar Team) a remporté l’étape 2 du Ceratizit Challenge by La Vuelta avec un solo impressionnant. Attaquant dans l’avant-dernière montée avec 30,5 km à parcourir lorsque la première pause a été rattrapée, la leader du Women’s WorldTour a pris le contrôle de la course.

Demi Vollering (Team SD Worx), Elisa Longo Borghini (Trek-Segafredo), Liane Lippert (Team DSM) et Mavi García (UAE Team ADQ) pourraient suivre Van Vleuten dans un premier temps mais ont toutes été abandonnées à quelques kilomètres, laissant Van Vleuten seul en tête de la course.

Prolongant son avance sur les 25 derniers kilomètres, Van Vleuten a remporté l’étape avec style, 2:16 minutes devant Longo Borghini en deuxième, Lippert en troisième et Vollering en quatrième.

Cecilie Uttrup Ludwig (FDJ SUEZ Futuroscope) a mené le groupe suivant de neuf coureurs à 2:50 minutes.

Van Vleuten est le nouveau leader du GC avec Longo Borghini deuxième au général à 1:55 minutes et Vollering troisième à 2:24 minutes.

Comment ça s’est déroulé

Avec cinq ascensions sur 105,9 km, l’étape 2 était l’étape reine de la course de cinq jours.

Après de brèves attaques de la championne olympique Anna Kiesenhofer (Team Soltec) et Maaike Coljé (Massi-Tactic), ce sont Lucinda Brand (Trek-Segafredo) et Sarah Roy (Canyon-SRAM) qui ont formé l’échappée du jour sur la Fuente las Varas monter.

Coljé et Marta Lach (Ceratizit-WNT) ont brièvement rejoint Brand et Roy mais ont été lâchés dans la deuxième côte de la journée, la Cruz de Usaño.

L’écart entre Brand et Roy et le peloton n’a été que de 40 secondes pendant longtemps, mais est passé à 3:45 minutes sur la montée de Campo Layal avant que l’équipe Movistar, en particulier, ne commence à poursuivre sérieusement.

Le leader du jour au lendemain Longo Borghini a été impliqué dans un accident mais est rapidement revenu dans le peloton, et alors que les échappés entamaient la deuxième ascension de la Fuente las Varas (d’un autre côté), leur avantage avait été réduit à 20 secondes.

Lorsque Brand et Roy ont été rattrapés 500 mètres plus tard, Van Vleuten est immédiatement passé à l’attaque. Seuls quatre coureurs ont pu suivre son rythme, mais ils ont tous été abandonnés dans les 2,5 kilomètres suivants.

Van Vleuten a franchi la montée avec 49 secondes d’avance sur Vollering et 1:04 minutes sur Longo Borghini et Lippert, avec García un peu plus loin derrière, suivi par un groupe de 11 coureurs qui comprenait les autres favoris du GC.

Dans la descente et la montée finale du Campo la Cruz, Van Vleuten a régulièrement augmenté son écart sur le reste de la course tandis que Vollering attendait Longo Borghini et Lippert après la descente et García a été rattrapée par le groupe derrière elle.

Descendant du Campo la Curz, Longo Borghini a creusé un petit écart sur Lippert et Vollering mais s’est de nouveau fait reprendre sur le plat de l’arrivée.

Van Vleuten a remporté l’étape avec un énorme écart pour prendre la tête du GC ainsi que le classement par points; le maillot vert sera porté par Longo Borghini lors de l’étape 3. Brand portera le maillot de montagne à pois tandis que Roy a reçu le prix de la combativité de l’étape 2 et portera le maillot blanc.

Résultats propulsés par FirstCycling (s’ouvre dans un nouvel onglet)

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

velo balade
Logo
Reset Password
Compare items
  • Total (0)
Compare
0